Les conf'allant vert

Embarquez dans un cycle de conférences sur les enjeux socio-environnementaux animé par des binômes scientifiques/ artistes !

Ces conférences vous permettrons d'acquérir de la connaissance et également de mobiliser vos émotions dans une perspective de mise en action.

A qui s'adresse ces conférences ?

Elles sont ouvertes à tous :  étudiants, enseignants, chercheurs, personnels de l'Université Grenoble Alpes, de collectivités, associations, entreprises...

Programme 2022

19 janvier 2022 "Risques d'effondrement : nature, évaluation, perspectives." par Pierre-Yves LONGARETTI, science de la durabilité et Paul NICHILO, comédien


Les risques d'effondrement ont fait leur entrée dans le débat public en France à la suite de la publication du livre de Servigne et Stevens, "comment tout peut s'effondrer", qui n'est en fait que le dernier né d'une série d'ouvrages ayant marqué la question depuis les années 1970. Ces risques font partie d'une catégorie plus large que l'on appelle risques systémiques globaux.
S'il n'existe pas de domaine de la science consacré aux questions d'effondrement, il existe plusieurs champs d'étude apportant des éléments de connaissance scientifique sur le sujet. Après un bref panorama des diverses définitions et processus pertinents dans la description et l'analyse de ces risques, l'exposé sera centré sur deux approches qui ont marqué la réflexion sur ce thème, celle des limites de la croissance d'une part (point de vue plutôt socio-environnemental), et celle de l'effondrement des sociétés complexes de l'autre (point de vue plutôt historique). Un état des lieux et une analyse des trajectoires d'évolution de nos sociétés modernes permettra de mettre en évidence en quoi nous sommes collectivement pris dans une dynamique potentielle d'effondrement, de ces deux points de vue.
L'exposé se conclura par une ébauche de réflexion sur les possibilités d'adaptation et de prise en compte collective de ces risques.
 

Le 10 mars 2022 "Utopie du langage et utopie de l'histoire, une rencontre" par Sophie Wahnich, chercheure en histoire et sciences politiques et Elisabeth Chabuel, poétesse

Les moments de crise pourraient-ils nous appeler
à penser le monde autrement ?
L'imagination multiple de mondes auxquels aspirer
nous permettrait-elle d'influer sur le cours des choses
pour faire advenir ce à quoi nous rêvons ?
Comment la crise pourrait-elle libérer cet effort utopique
pour nous ouvrir un horizon quand tout nous semble fermé ?
La rencontre improbable, la quête de langages partagés,
les questions réfléchies ensemble ouvrent ce temps
à la rêverie utopique, ce à quoi Elisabeth Chabuel et Sophie Wahnich nous convient.
 
Le 07 juin 2022
"Le temps écologique, un nécessaire temps de retard." par Hélène L’HEUILLET, philosophe et psychanalyste et Ciccina Carvello, comédienne, clown de théâtre

De l’écologie, on parle toujours en terme d’urgence, comme si, par la magie du vocable « urgence écologique », on allait impulser des actions en faveur de la nature.
Et si, au contraire, la notion d’urgence écologique contribuait à paralyser le souci de l’environnement ?

En effet, qu’il s’agisse du développement durable, de prévisions sur le climat ou, — au plus près de l’étymologie — de ce que signifie « habiter », le temps de l’écologie est un temps long, contradictoire avec l’état dans lequel nous plonge l’urgence. Pour agir écologiquement, il serait donc paradoxalement nécessaire de prendre un temps de retard."

Intervenantes

Hélène L'Heuillet, philosophe et psychanaliste,
Ciccina Carvello, comédienne, clown de théâtre


S'inscrire

Attention, le nombre de places est limité à 50 personnes.
Publié le  19 novembre 2021
Mis à jour le 5 mai 2022